Si tu veux être apprécié, meurs ou voyage !

Comment faire pour localiser un défibrillateur en France en cas de besoin ?

La semaine dernière, j’ai suivi une initiation gratuite aux gestes qui sauvent. Cela faisait plusieurs mois que je voulais m’inscrire mais j’attendais que la commune où je réside en organise une. Je savais que c’était prévu pour le printemps 2018 car le maire en avait parlé lors de ses vœux. Dès que les inscriptions ont été ouvertes, j’ai inscrit mon nom. Ce fût très intéressant car j’ai pu apprendre à réaliser un massage cardiaque et à utiliser un défibrillateur. Et lors de cette formation, j’en ai profité pour demander comment nous pouvions faire pour localiser un DAE ? En effet, en cas d’arrêt ou de malaise cardiaque, il faut agir dans les plus brefs délais. Donc on devrait pouvoir trouver rapidement ce dispositif, même si on est dans un lieu inconnu. Or il s’avère que ce n’est pas aussi simple …

La signalisation, un élément très important

Aujourd’hui, les DAE sont signalés par des panneaux, qu’ils soient situés dans un établissement public ou privé, à l’intérieur ou à l’extérieur. Seulement, cela ne suffit pas toujours. Parfois la signalisation est réduite à son strict minimum et quand on ne connaît pas une ville ou un bâtiment, il n’est pas évident de savoir où se trouve le défibrillateur. Lors de l’initiation aux gestes qui sauvent, le formateur expliquait qu’il faudrait développer et renforcer cette signalisation car parfois, les gens ne trouvent pas le DAE et si les secours mettent du temps à arriver sur place, cela peut être dramatique pour la victime.

Utiliser les quelques outils disponibles

Pour faciliter le repérage des défibrillateurs en France, quelques outils ont été développés, en complément de la signalisation. Par exemple, j’ai appris qu’il existait des applications pour les téléphones qui les géolocalisaient (j’en ai d’ailleurs téléchargé une en sortant de ma séance d’initiation). Des services de secours ont également réalisé des cartographies dans certaines régions. Des associations organisent aussi des opérations de recensement en indiquant les appareils accessibles 24h/24 (ce qui n’est pas le cas de tous puisque certains se trouvent dans des commerces par exemple). Des initiatives que l’on devrait encourager davantage car il est indispensable de pouvoir localiser le plus vite possible un défibrillateur. Enfin, si cela vous intéresse et que vous souhaitez suivre l’actualité de sujets relatifs aux DAE et au secourisme, je vous recommande le site Defibril.fr.

Laisser une réponse

*